Aller au contenu
Bonjour ! Hello ! Hey ! Salut !
Lysiane Lequesne : rédactrice web SEO professionnelle.

Je suis Lysiane,
votre partenaire de confiance
en rédaction web SEO

Confiez-moi la rédaction de vos publications digitales, et boostez votre notoriété en préservant le temps utile à votre activité.

En tant que rédactrice web SEO indépendante, je vous accompagne dans votre projet avec l’œil extérieur dont vous avez besoin.

Une rédactrice web SEO, ça fait quoi au juste ?

Je collabore avec les entrepre.neuses. neurs, TPE, PME, professions libérales, associations, collectivités, indépendants, clubs, agences digitales, enseignes, blogueurs… Bref, tout éditeur de site internet quel qu’il soit. Vous possédez un site ? Alors vous êtes un éditeur.

Ma mission ? Accompagner les projets, en créant le contenu qui propulsera la visibilité du site internet qui les représente. Je rends ce dernier sexy, aux yeux des moteurs de recherche, en l’optimisant grâce à une technique d’écriture spécifique ( c’est ce que veut dire « SEO » ). On appelle cela le référencement naturel. À mesure des publications, votre site remonte dans les résultats de recherche, vous gagnez en visibilité et en chiffre d’affaires.

Mes prestations

Contenus rédactionnels

Boostez votre visibilité sur la toile.


  • Rédaction d’articles ;
  • production de pages produits ;
  • création des pages fixes de votre site internet ;
  • élaboration de newsletters ;
  • sous-titrage et transcription de vos vidéos ;
  • composition de livres blancs ;
  • correction de vos textes ( orthographe, style, typographie ).

Contenus illustratifs

Pour aller plus loin et personnaliser votre contenu


  • La création des visuels pour habiller votre site ( illustrations, infographies… ) ;
  • la prise de vue photographique vos locaux, équipes, prototypes, produits, événements… pour mettre en avant des images originales et personnalisées ;
  • la réalisation (capture et montage) de vidéos courtes pour mettre votre activité en valeur.

Audits SEO

Analyses, bilan personnalisé et plans d’action.


  • Audit SEO ;
  • Audit rédactionnel ;
  • Plan de publication ;
  • Retouche d’éléments existants.
Les outils de la rédactrice web SEO La Polygraphe

Mes outils

  • Le SEO ( Search Engine Optimisation ) : ensemble des techniques qui permettent d’améliorer le positionnement d’une page web, d’un site internet ou d’une application dans la liste de résultats d’un moteur de recherche.
  • Le copywriting : art d’écrire pour vendre.
  • Le marketing digital : techniques commerciales spécifiques aux canaux numériques, donnant de la visibilité et de la crédibilité aux entreprises afin d’attirer leurs clients.

Mes atouts

  • Le relationnel client est mon fort : surentrainée à l’écoute attentive et à la compréhension de vos problèmes, je décèle vos besoins et vous propose les solutions adaptées.
  • Ma flexibilité : j’ai exercé divers métiers auxquels j’ai toujours dû m’adapter rapidement. Je saurai très vite décoder votre univers et le transposer.
La Polygraphe : une rédactrice web qui vous écoute attentivement.

Mes sujets de prédilection

Je butine de lubies en passions et me découvre régulièrement des centres d’intérêt. Certains trouvent leur place dans ma vie et s’y installent, d’autres passent, mais je reste avide d’explorations et de nouvelles rencontres pour satisfaire cet appétit.


Mais aussi : la tech, la food, les voyages, la Normandie…
Ayant déjà exploré ces sujets dans ma vie professionnelle ou personnelle, je suis apte à rédiger plus habilement sur l’un d’entre eux, mais cette liste n’est pas exhaustive, sachant que je suis curieuse d’à peu près tout ce qui m’est nouveau !

3 étapes pour débuter ensemble

1

Échange découverte

Discussion (réelle ou virtuelle) pour faire connaissance, découvrir vos projets, vos besoins, analyser votre calendrier.

2

Offre de contenu

Proposition d’une offre (type de contenu, fréquence de publication…) adaptée à votre budget.

3

Stratégie

Proposition de sujets + mise en place du calendrier éditorial que vous validez avant la phase de production.

Curiosités à mon sujet

Pourquoi suis-je rédactrice web ?
La rédaction web : un métier au centre de mon ikigaï.

La rédaction web comme reconversion.

Pourquoi ce métier ? Car il se trouve au centre de mon ikigaï :

  • Il est idéal pour alimenter mon insatiable curiosité et mon besoin permanent de découverte. Pas de routine !
  • Je suis une vraie fan des parcours de vie : vous découvrir vous et votre projet puis faire un bout de chemin ensemble, cela me passionne.
  • Il me permet d’être indépendante et d’organiser mon travail comme je le souhaite tout en respectant les impératifs d’une vie de famille, parfois nombreux.

Je me suis professionnalisée auprès de Lucie Rondelet et son équipe. Lucie est une référence dans le domaine de la rédaction web et sa formation est extrêmement qualitative.

En parallèle, j’ai voulu compléter mes connaissances sur le marketing digital. Le cursus adéquat de Livementor m’a permis de parfaire mes compétences sur le sujet. J’ai obtenu la certification correspondante en 2022. Une corde de plus à mon arc pour vous proposer une large palette de services.

L’apprentissage est un critère important pour évoluer aussi vite que les exigences de la profession le nécessitent. Je suis vigilante à entretenir mes connaissances et prévois de suivre toute formation qui me permettra de rester en phase avec le monde du digital.

Cette nouvelle expérience-métier et les rencontres futures qu’elle laisse entrevoir m’enthousiasment en tous points. Ce choix de carrière assumé fait de moi une rédactrice absolument motivée.

Avant cela, j’ai forgé mon savoir-faire et savoir-être au fil d’un itinéraire professionnel varié. J’y ai affûté ma flexibilité et acquis des connaissances et compétences dans divers domaines. Je suis un couteau suisse. Vous en découvrirez plus en jetant un œil à mon profil Linkedin.

Vous souhaitez mieux me cerner ? (Fun facts) 

L’état d’esprit de votre future partenaire

  • « Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux » : si vous suivez ce précepte, alors nous allons nous entendre
  • Je pense qu’assister à un concert est la meilleure activité qui soit (avec une petite bouffe entre amis juste avant) ;
  • Ado, je voulais être, je cite : « dessinatrice de pochettes de disques » ;
  • Je suis nulle en cheesecake et en riz au lait, mais je récidive inlassablement : un jour j’y arriverai !
  • Je travaille en binôme avec la musique -> 🤘 Rock on ! S’il vous est plus simple de deviner qui je suis au travers de ce que j’écoute, je vous partage une playlist restrictive (Deezer limite à 2000 morceaux…)

Je vous propose une façon ludique de prendre contact : faites-moi découvrir l’un des morceaux qui vous animent en l’ajoutant à la playlist participative ci-dessous. Je serai ravie d’échanger avec vous au sujet de nos accointances musicales.

Un petit portrait chinois ?

Pour trouver le détail qui fera de moi votre pépite

Portrait nature

1. Si tu étais un animal, tu serais… > Un hamster ! Comme lui, je cours toujours dans ma roue… ou, du moins, mon cerveau…
2. Si tu étais une plante ( fleur, arbre… ) > Un cerisier japonais, celui de mon jardin <3
3. Si tu étais un élément > L’eau : le plus attirant de tous.
4. Si tu étais une pierre précieuse > Le quartz rose : on m’a fait découvrir ses effets sur le lâcher-prise. Incroyable !
5. Si tu étais une saison > Le printemps : celle qui rend ma région magnifique.
6. Si tu étais un moment de la journée > Le matin : toujours au taquet ! C’est là où mon énergie est à son max.
7. Si tu étais un des cinq sens > Le goût : je viens d’une famille de ( très ) bons vivants. Chez nous, le palais c’est sacré.

Portrait lieux

8. Si tu étais un pays > l’Islande. Cela fait plus de 25 ans que j’en suis tombée amoureuse. Après, Instagram est arrivé et tout le monde en est tombé amoureux ! 🙁
9. Si tu étais une ville > Reykjavik. La capitale à taille humaine.
10. Si tu étais une planète > La Terre. je n’ai pas d’experience extra-terrestre. Je ne peux pas juger.
11. Si tu étais un paysage > La campagne, celle de chez moi. Mes racines.
12. Si tu étais une pièce de la maison > Le bureau. This is my spot ! MON espace créatif in-di-spen-sa-ble !

Portrait objet

13. Si tu étais un objet du quotidien > Un ordinateur. C’est l’extension brute de mon cerveau (ou inversement…)
14. Si tu étais un véhicule > Une 2CV. Je ne comprends toujours pas qu’ils ne l’aient pas ré-édité. J’en veux une bleue (#5C979E) avec le logo de « La Polygraphe » dessus. Avis aux contributeurs 😀
15. Si tu étais un vêtement > Un gilet. l’indispensable vieux bout de chiffon à grosses mailles qui réchauffe les rédactrices qui vivent sous le climat normand.

Portrait culture

16. Si tu étais un livre > Je serai un roman graphique. L’unique œuvre d’Emil Harris peut-être…
17. Si tu étais un personnage de fiction > Wonder Woman ( en toute modestie… ). Sinon, Claire de Six Feet Under <>
18. Si tu étais un mot > « choucroute » — C’est celui que j’utilise pour remplacer un mot dont je ne me rappelle pas.
19. Si tu étais un film > Lost In Translation — Charlotte & Bob for ever…. Et si quelqu’un sait ce qu’il lui dit à la fin : appelez-moi !
20. Si tu étais une célébrité : > PJ Harvey — Dans une vie fantasmée, j’aurais aimé être Polly-Jean.
21. Si tu étais un dessin animé > Gaston Lagaffe. Ceux qui me côtoient, savent.
22. Si tu étais un super pouvoir > La pensée multiple/arborescente. Je l’adore autant que je la déteste.
23. Si tu étais une créature légendaire / imaginaire > Un dahu.
24. Si tu étais un jeu vidéo > WoW… Le seul auquel j’ai été addict pendant un temps ( j’ai un petit passé de gameuse ; ) )
25. Si tu étais une chanson > The Pretender des Foo Fighters. ( Dave, si tu viens sur ce site sache que je t’aime ! ) Mais une seule chanson c’est impossible ! J’en suis mille.
26. Si tu étais un style de musique > Rock ! Point-barre ! Ah non pas point-barre… L’électro aussi !
27. Si tu étais un instrument de musique > Le piano.
28. Si tu étais une photo > Un portrait de Lee Jeffries ou de Rebekka Gudleifsdottir.
29. Si tu étais un art > L’art graphique
30. Si tu étais un événement historique > Mai 68.

Portrait gourmand

31. Si tu étais un plat > Un tartare de saumon mangue-avocat et au poivre à queue ( Bilan carbone : – 12 000 points )
32. Si tu étais un dessert > La Teurgoule. Ben d’ch’ez moué !
33. Si tu étais une friandise > Un nounours guimauve-chocolat-caramel de la chocolaterie des Drakkars.
34. Si tu étais un fruit > La myrtille.
35. Si tu étais une boisson > De L’eau gazeuse. Addict. Je suis à la limite de la potomanie.
36. Si tu étais une odeur > Fleur d’oranger

Portrait Loisir

37. Si tu étais un loisir créatif > La photo.
38. Si tu étais un sport > Le running. Le seul sport qui a réussi à me rendre addict. L’aspect « liberté » y est pour beaucoup.
39. Si tu étais une fête > Un festival rock !
40. Si tu étais la lettre idéale > A. On passe en 1er et après on en parle plus ! No more stress !
41. Si tu étais de la papeterie ou un accessoire de papeterie > Un crayon graphite.

Portrait un peu plus perso

42. Si tu étais un chiffre ou un nombre > 22
43. Si tu étais un bruit > Le cri de la daronne qui hurle le soir au fond des chambres ( pas rangées uniquement )
44. Si tu étais une devise >Le Rollon, la monnaie locale normande.
45. Si tu étais un hashtag > #TDAH.
46. Si tu étais une mauvaise habitude > Manger dans les plats ! Mas ceux qui me le reprochent ne savent pas que dans les plats, c’est meilleur.
47. Si tu étais une qualité > Empathique. ( Est-ce vraiment une qualité ? )
48. Si tu étais un gros mot > « Ça me casse les c* » ( héritage familial )
49. Si tu étais une émotion > C’est déjà ce que je suis.
50. Si tu étais un plaisir > Gourmandise.

Où est-ce que je travaille ?

Je suis installée en Normandie, plus précisément sur le territoire Orne-Odon, entre la Suisse normande et la capitale du Calvados, Caen. C’est ma région natale. J’y suis revenue il y a plus de 20 ans, après de nombreuses années passées en Île-de-France.

D’un point de vue espace de travail : je suis parfaitement nomade. Cela me permet une extrême souplesse en fonction des projets auxquels je participe. J’exerce surtout depuis mon domicile ( ce qui, vous vous en doutez, facilite grandement la logistique familiale et favorise mon bilan carbone ), mais je peux, au gré des nécessités, me rendre dans les locaux de mes clients, dans les espaces de coworking caennais, ou dans les cafés du centre-ville ( Yuuuum ! ).

Selon mes besoins de concentration ou de vitamine D ( ou encore, l’envie irrépressible de faire le selfie qui va bien pour de narguer d’anciens collègues, coincés dans des bureaux, j’avoue… ), je pars, ordi sous le bras, en bord de mer, sur l’une des célèbres plages du débarquement de ma région, m’installe sur une aire de pique-nique en forêt Grimbosq ou squatte la table d’un espace d’escalade de la ville, pendant que le petit dernier progresse à la verticale pour dépenser son énergie débordante. Cette liberté de bouger favorise les rencontres et l’inspiration : à mesure de mes déplacements, je nourris ma curiosité. Tout cela est bénéfique pour mon imaginaire.

J’apprécie le travail en équipe et j’essaye d’instaurer, autant qu’il soit possible de le faire, des sessions collectives avec des consœurs ou confrères entrepreneurs ou créatifs de tous bords.

Ceci signifie aussi que je suis en mesure de travailler à distance, vers l’infini et au-delà comme dirait l’autre. Pour ces situations, je privilégie les échanges « visio », mais je n’exclus aucunement des déplacements si ceux-ci s’avèrent utiles et pertinents.

Mes valeurs

J’aspire réellement à établir une relation de confiance avec mes partenaires, leur permettant de gagner en sérénité. Pour cela, je m’implique dans la communication de votre projet comme s’il était celui de ma propre affaire. En tant qu’indépendante, je suis en mesure de vous apporter les avantages d’une collaboration à échelle humaine.

Une poignée de main décorée de fleurs : les valeurs de La Polygraphe